Comme vous tous, ô parents, à la naissance de mes deux filles, le personnel soignant m'a très gentiment expliqué qu'il était obligatoire important de bien donner quotidiennement les gou-gouttes de Vitamine D à bébé. Mais qu'en penser? que faire? Est-il vital de faire prendre ce complément alimentaire à nos chérubins? Voici mon avis...

Résultat de recherche d'images pour

 

 

POURQUOI JE ME SUIS INTERROGEE SUR L'UTILITE DE CETTE COMPLEMENTATION?

 

* Parce que, d'un point de vue très naïf, il me paraît étrange que notre environnement ne puisse permettre d'assurer l'apport des différents éléments dont notre organisme a besoin pour se développer. Je me dis, bêtement, que la nature a forcément du prévoir un moyen de puiser cette fameuse vitamine D quelque part, et qu'initialement, nous ne sommes pas venus au monde avec une ampoule d'Uvesterol ou un flacon de Zyma D.

 

* Parce que lorsqu'on regarde de près la composition de ces compléments et qu'on recherche un peu ce qu'ils signifient (parce que oui, perso je ne comprends rien en lisant la liste des excipients, il s'agit là pour moi d'un charabia total!), on réalise qu'il s'agit pour la plupart de substances toxiques et déconseillées à la femme enceinte, allaitante ou aux enfants (Concernant l'Uvesterol)!!! 

Lien détaillé ici: http://www.wikistrike.com/article-uvesterol-un-complement-empoisonne-pour-vos-enfants-111630009.html

 

* Parce qu'on a déjà vu les méfaits des supplémentations prescrites à-tout-va aux touts petits bébés: fluorites (à cause du fluor), hypercalcémie (excès de calcium qui endommage, entre autres, les tendons et ligaments), constipation chronique (excès de fer)... Bref: filer des compléments sans s'interroger un minimum, c'est pas franchement le top.

 

POURQUOI LA VITAMINE D, C'EST SI IMPORTANT?

 

Loin de moi l'idée de prétendre que la Vitamine D n'est pas nécessaire au bon développement de nos petits bébés. Bien au contraire! Elle permet l'absorption du Calcium et du Phosphore par les reins, elle prévient du Rachitisme et diminue le risque d'Ostéoporose. Elle aurait également un rôle à jouer concernant le Diabète, certains types de cancers et mêmes certains troubles psychiques!

Bref, hors de question de dire que ce n'est pas essentiel et qu'il ne faut pas y faire attention.

 

OU TROUVER DE LA VITAMINE D?

 

Résultat de recherche d'images pour

Il y a 3 sources possibles:

* le soleil 

* l'alimentation

* la complémentation par vitamines de synthèse

 

Il faut savoir que le soleil reste la principale source de Vitamine D (environ 75%). C'est donc la piste à privilégier, en toute logique! L'alimentation n'en apporte que très peu (25% tout au mieux) et même le lait maternel en contient trop peu pour bébé. Si vous nourrissez bébé au biberon, sachez que la plupart des laits maternisés sont enrichis en vitamine D: il faut donc veiller à adapter la complémentation en conséquence, si l'on ne veut craindre une surdose.

 

POURQUOI J'AI DECIDE DE NE PAS SUPPLEMENTER...

 

* Déjà, parce que si le soleil est le principal allié, il me semble plus logique et écologique de me tourner vers lui avant de sortir la grosse artillerie. C'est pour moi une question de bon sens...

* Parce que je ne souhaite pas administrer des vitamines de synthèse à mes enfants (risques, bien que peu importants, d'intoxications et d'intolérances, ce qui n'est pas le cas avec une vitamine naturelle, ou alors rarissime) et que je me passerais volontiers de tous ces composants chimiques qui sont au coeur des polémiques de santé publique.

* Parce que je me fais confiance, je sais que je suis la personne la mieux placée pour faire les choix qui concernent la santé de mes enfants. Je pense qu'il est de notre responsabilité de nous documenter, nous interroger, et d'opter pour les modes de vie qui nous conviennent.

 

COMMENT JE M'Y PRENDS?

 

Je précise que je ne suis pas médecin, ni sage femme, infirmière ou pharmacienne, mais je vais vous faire part de mon avis. Il est le fruit de mes recherches et opinions, il n'engage que moi et je ne me permettrais absolument pas de définir une règle à suivre! C'est uniquement mon choix de parent.

 

* Je sors bébé TOUS LES JOURS!

Eh oui, été comme hiver, je sors mon bébé tous les jours, plus ou moins longtemps selon la météo. Lorsqu'il fait froid, je l'habille plus chaudement, mais je conserve toujours une petite partie du corps exposée à la lumière naturelle. Le top? Glisser un lange sous les fesses de bébé et lui défaire la couche. Bien sûr, il faut veiller à ce que ses petits petons restent bien au chaud! Non seulement le frais sur toute la zone du siège lui fait un bien fou, mais la lumière naturelle répare les fesses fragilisées, et apporte la fameuse vit D.

 

* Je mets bébé au soleil

Résultat de recherche d'images pour

ATTENTION: pas le soleil cuisant de l'été hein! Il n'est pas question de faire faire bronzette à nos petits. Mais le soleil doux de l'hiver ou du printemps, quelques minutes, fait le plus grand bien à la peau de babichou. Aérer les petits mollets, les cuissous, le nombril. Installer une couverture dans le jardin pour que notre petit fasse la recharge durant quelques minutes. C'est précieux! Et le top du top: une tétée câlin dans la belle lumière du soir. Après le bain, louloute a besoin de sa tétée réconfort. Nous nous installons dans sa chambre où le soleil couchant entre volontiers, et là, c'est le bonheur. Au cours d'une ballade en plein mois de janvier aussi: voyant que le soleil se décidait à sortir, je me suis installée sur un muret de pierres, et j'ai mis les fesses de mon bébé à l'air, le temps d'une tétée. Elle était bien sûr au chaud dans son manteau de laine, et la chaleur de mon corps faisait qu'elle n'avait pas froid. Je précise: elle n'a jamais souffert du moindre rhume.

 

* J'arrête d'emmitoufler bébé de la tête aux pieds (pauvre titi...)

 Si on se met deux secondes à la place d'un nourrisson, on réalise quel clavaire on leur fait endurer. Déjà, il est engoncé dans ses couches, elles-mêmes maintenues par un body, lui-même enveloppé d'un babygrow molletonné ne laissant pas dépasser le moindre centimètre de peau. Pauvre bébé! Ainsi arnaché, de peur qu'il ne s'enrhume ou ne s'auto-détruise au contact de l'air, notre chérubin ne risque pas de connaître la douceur d'une brise sur la peau, la douce chaleur réconfortante du soleil du soir sur ses petites fesses dodues, ni de synthétiser de la vitamine D! Autrefois, les enfants étaient en culottes courtes, été comme hiver. On ne s'enrhume pas par les jambes, et il est tout à fait possible de mettre des chaussons bien chauds à son petit tout en lui aérant un peu la croupe! Les bébé n'ont pas besoin d'être saucissonnés dans des grosses combis. Laissons-les un peu respirer! Laissons passer l'air et la lumière naturelle...

 

* J'y vais mollo sur le savon!

Inutile de s'embêter à faire prendre le soleil à babichou si c'est pour tout enlever au premier bain! J'ai donc décidé d'espacer les bains, ou du moins de ne pas la savonner à chaque fois, surtout sur les zones de son corps qui ont été principalement exposées (en général: jambes, bras, ventre)

 

* Je reste vigilante

Envidemment, j'observe de très près le développement de petite louloute: courbe de poids et de taille, position des jambes (les jambes arquées sont un symptome de rachitisme), fontanelles,  comportement ... Et je ne zappe pas les rdv chez le pédiatre! 

 

****************************************************************************************

Et vous, qu'en pensez-vous? Avez-vous décidé de vous passer de ce type de complémentation? 

Vos avis m'intéressent! ;-)